mercredi 14 janvier 2009

Oishiiiii 2

Alors voilà, l'envie du Japon me reprend depuis deux, trois jours... Je comptais faire une petite note sur les extraordinaire romans de Glen Cook paru chez L'Atalante : "La Compagnie Noire", mais... Bah... Lisez-les si vous êtes en manque de dark fantasy ou même d'aventures, qui plus est, très très bien écrite. Alors bien sur cette envie de Japon ne m'aide pas pour mon boulot, puisque je devrais plutôt finir des trucs...

En fat, hier midi, j'avais très envie de déjeuner vers la rue St Anne, mais mon panda n'aime pas trop les ramens. Donc, direction un autre restaurant que Saporo, que l'on m'avait recommandé mais où je n'étais jamais allé : Chez You.

Alors pour vous donner une idée, il n'y avait que des japonais, le seul occidental, mis à part moi et panda, était Antoine De Caunes (hein ?). On a attendu 10 bonnes minutes, et on a été installé au bar. Que dire ? C'est une vrai gargote japonaise. Elle a bien sur pris des sushis, moi du porc pané. Exactement pareil que là bas... Dons je me suis régalé.
Par contre aux tables à côté, il mangeait des udon, et ça m'a sacrément donné envie...

Don ce matin, à l'ouverture (oui je me lève tôt, j'ai de la discipline) j'ai fait un tour chez Kioko et j'ai ramené tout ça

Ha ben quand même...

J'ai donc pris, puisque c'était un peu la raison pour laquelle j'y suis allé, des udon kitsune.

En fait on parle souvent des ramen, et peu des udon. Alors, c'est quoi la différence ? Ben, les ramen sont d'origine chinoise et ressemble plus aux nouilles chinoises, alors que les udon sont 100% japonais. Même si les ramen ont été importé au japon au début du XX siècle et sont extrêmement populaire, les udon ont ce goût japonais si particulier. Ce sont juste des pâtes de farine de blé, assez larges et un  peu gluante. Je n'en ai jamais vu des séchés.
D'ailleurs, ce qu'il y a de bien chez kioko, c'est qu'ils ont vraiment presque tout, et donc les udon semi frais.
On trouve toutes sortes de udon, mais j'ai pris ceux que j'ai pas mal mangé là bas : les udon kitsune. Kitsune ça veut dire renard (on peut voir sa tête sur le packaging) qui, comme tout le monde le sait, est un animal très important, voire mythologique, au Japon tout comme le tanuki (dont il existe des udon). La particularité des udon kitsune c'est que l'on a dans sa soupe des triangles de tofu frits qui deviennent spongieux une fois placé dans le bouillon. Ce sera mon repas de ce soir. Yé !

De le soupe miso avec un packaging que j'adore.

2 sauces bull dog, c'est un peu leur ketchup. On s'en sert, par exemple pour napper les produits (poissons, crevettes, porcs, légumes) panés et frits, ou même sur les okonomiyaki (les pizzas comme celles dans "Lucille amour et rock'n roll").


Du panko. C'est leur chapelure, celle qu'ils utilisent pour tout ce qui peut être frit. Je reconnais, beaucoup de personnes grincent des dents à son contact car ça ressemble un  peu à de la sciure.

Ben des ramen...

Du takara... youpi...

Des nouilles sautées UFO... Je connais pas... On verra bien

D'autres udon... Mais nature, donc à moi de faire le bouillon...

Des légumes salés et conditionnés... Enfin, des légumes, il y a des pousses de fougères et de bambous, mais le reste ? J'en ai jamais entendu parler.

Et puis j'ai aussi deux sake cup et des bonbons à la pomme verte pour quand même avoir un truc qu'aime bien le panda qui vit chez moi...



1 commentaire:

romain a dit…

avec mon panda à moi on s'est fait des gyoza hier...trop bon...