mercredi 3 décembre 2008

The Dark Knight

HOLY FUCK !!!

Bon, vous le savez les copains, je suis très très fan du Batman. Et ce film m'avait un peu inquiété de par ses critiques pratiquement toute élogieuse. Mais l'idée de le comparer au Parrain 2, ou de dire qu'il s'agissait du plus grand film de super héros de tout les temps m'interloquait.
Ceci étant, c'est un putain de film

Déjà, c'est vraiment la suite de Batman Begins, directe et avec l'escalade que l'on était en droit d'attendre. Ce qui est agréable c'est que le côté pathos de Batman est abandonné. Ok, ça a été expliqué dans Batman Begins, les origines, le trauma des parents, etc. Là, plus d'allusions et de psychologies un peu primaire.

Qu'est ce qu'un fan de Batman attend du Batman. Ben c'est là le problème, le problème immédiat de tous les films de super héros d'ailleurs. Cela dépend de ce que l'on croit être le Batman et de la relation que l'on a avec lui. Si l'on est silver age, animated, miller, brave and the bold, tout dépend…
Si on aime un Batman léger, plein de couleur et un happy end avec un rire franc du caped crusader, c'est pas la peine. Vous allez détester. Par contre un Batman limite, n'hésitant pas à menacer, kidnapper, frapper, certes il ne tue pas mais il porte des coups faisant mal. Il bafoue les loi les plus élémentaires du droit à la vie privée (il y a même une légère allusion où l'on comprend que Lucius Fox découvre que Bruce Wayne travaillerait aussi avec le gouvernement sur des expériences avec des cobayes… ???? assez scary…). Bref, un vrai vigilante assez antipathique même.

Le film est noir, très noir. Tout au plus quelques blagues d'Alfred pour un peu respirer. Le reste…


Le joker ne fait absolument pas rire, il met mal à l'aise. Réellement fou, mais génial, c'est un vrai sadique voulant… quoi au juste ? Le chaos ? Il semble désabusé, suicidaire et masochiste. On ne sait pas qui il est. A nouveau pas de super origine pour le personnage. Il apparaît du moment que le Batman existe (ce qui en relation directe avec le dialogue final de Batman Begins entre Gordon et Batman). Il veut prouver que l'humanité n'est qu'un ramassis d'hypocrites ? il a trouvé son double en Batman ? Il veut posséder Gotham ?... Il est effrayant et attirant. Ce qui change de l'exécrable composition de Jack Nicholson en roue libre et cabotineur.

Harvey Dent est remarquable… C'est Dent ! Et la fascination qu'éprouve Wayne sur lui est palpable. Sa transformation en Two Face est à l'image du comics. Et son visage, même si je comprend que certain le trouve trop gore, est tout aussi effrayant que le visage du Joker. De toute façon, vu le ton employé durant tout le film, ça aurait été mal vu de voir un type surgir avec un costume fluo et zébré et  la moitié d'un visage rose et vert à la Argento… Par contre, sa « fin » est très vite expédié… Alors que Two face est un des meilleurs méchants du comics.

Tous les autres sont impeccables, surtout Gary Oldman qui est l'incarnation de Gordon. En plus ça fait très plaisir d'entendre et voir Ramirez, Loeb, etc. Tous ces personnages secondaires faisant partis de Gotham.

Reste l'action… à nouveau pour un film de super héros, c'est pas terrible… Je ne demande pas des explosions dans tous les sens, (en plus, il y en a un peu trop), mais putain, c'est LE Batman, et il fait pas grand chose à part du close combat. Pareil, l'inévitable scène de poursuite aurait pu être évité justement, mais à charge du réalisateur, elle sert l'histoire ce qui est assez rare pour être signalé. Elle n'est absolument pas un artifice, ou la petite scène pour vendre la Batmobile (toujours aussi moche d'ailleurs).

Bref, une super histoire, un joker machiavélique et manipulateur, une bonne ambiance, un très très bon film de Batman.
Uniquement des réserves de fan, on rêve tous à son Batman.

Et le BRD ? magnifique...

BATMAN FOREVER

5 commentaires:

romain a dit…

ça y est, j'ai envie !

Julien Neel a dit…

Tres cher Monsieur Growing,
Etant moi aussi grand amateur de l'homme chauve-souris, de ses incarnations juvéniles et hautes en couleur du silver age jusqu'a celles les plus adultes et contrastées de ces dernieres décennies, je me permet de m'interroger quand a la lucidité de votre jugement concernant le film de Monsieur Nolan.
En effet, il me semble que si l'on met de coté les quelques fulgurances, grapillées ça et là (et je ne vous ferais pas l'affront de citer des exemples, j'estime vos références bibliographiques quasiment encyclopédiques en la matiere), il ne reste de ce film qu'un assemblage assez malhabile et plastiquement pauvre, ne rendant pas hommage comme il se doit au croisé a la cape.
Je ne vois pas là la vision d'un auteur, ni même l'honnete volonté de réussir un divertissement grand publique de qualité.
Je ne vois là qu'un conglomérat brouillon de thèmes forcément porteurs et iconiques, saupoudrés d'une épaisse couche de poussiere noire.

Bien a vous.
J.

"Naturally you didn't know I was wearing my special Super B long thermal underwear. "
( Batman,to Mr. Freeze )

zanigata a dit…

Monsieur J,

Il est quand même étonnant de voir à quel point vous prenez la mouche à propos de ce film.
A nouveau, le Batman, d'une manière générale, peut-être sujet à toutes les interprétation et chaque "auteur" qu'il vienne du comics, DA ou film apporte sa brique à la mythologie du personnage. The Dark Knight n'est qu'un film, et le problème est que vous attendiez "votre" film.
Moi aussi, je ne trouve pas que cela soit un film de superhéros, moi aussi je préfère 100 fois la série animée et Bruce Tim ET Paul Dini.
Je suis d'accord avec vous sur le fond du film, mais, une fois de plus je préfère qu'il existe plutôt que non. Sans doute auriez-vous aimé le film si cela n'avait pas été le Batman mais plutôt, et par exemple, Harry Calahan. Je pense que vous êtes extrèmement sévère avec ce film et que lorsque vous le reverrez, car vous le reverrez, vous aurez une certaine distance vis à vis de celui-ci.

Bien cordialement,
Z.

"Why so serious ?"

romain a dit…

Je pense quant à moi, que je vais me taper une gaufre.

Bien à vous

singeon a dit…

Cher monsieur, voici comme convenu mon blog, via lequel vous trouverez sans peine un lien vers mon mail.
Au plaisir.

ps : the dark knight fut un moment agréable